Espace sacré de la raison pure triomphante, la communication (commerciale et scientifique) de l'ambre est le terrain conflictuel des mensonges, des menaces, des manipulations et des appropriations les plus sordides...

Pour être certain de ne pas diffamer sans preuves (preuves au pluriel avec un S), j'ai inséré des chevaux de Troie dans mes publications; histoire de rendre la monnaie de la pièce aux agresseurs, ceci dit pour faire valoir ce que de droit.


Cette page Internet présentée de cette façon n'est surtout pas le catalogue des complaintes pleurées d'un auteur dévasté par le syndrome de persécution ! NON, c'est l'inverse ! Cette page est le témoignage factuel de la réalité de l'ambre (le commerce avec son lot de réactions haineuses) et le piratage associé...
Outre cela, l'auteur (Eric G.) souhaite développer sa passion avec une éthique irréprochable (où tout est donné gratuitement, rien n'est vendu). Cette page est donc seulement la description factuelle des réalités du monde "scientificommercial"de l'ambre...
 

Vacciné par ces conflits de chercheurs qui se disputent l'ambre seulement médiatique comme des vautours s'arrachent une dépouille, vacciné par ces journalistes sans scrupule qui m'ont interviewé sept heures au téléphone (sur plusieurs jours !) pour préparer leur reportage de télévision sur l'ambre balte sans finalement citer leurs sources, vacciné par ces thésards menteurs qui s'approprient mes rédactions e-mail en criant à l'injustice ou ceux malades qui opèrent par la force, j'ai développé un sens critique aux prétendues "collaborations" (de ceux qui exigent ensuite de garder l'anonymat) et qui n'ont que pour objet d'aspirer tout ou partie des travaux d'auteur...

Le vrai-faux piratage opère sur tous les horizons. N'évitant pas le piratage (mais permettant de le suivre l'appropriation frauduleuse), j'ai caché des Chevaux de Troie dans mes travaux. Réponse épidermique rendue indispensable ? Oui ! D'autant que mes travaux sont publiés-distribués gratuitement et que les collaborations respectueuses (sans recherche d'audience ou de prestige) sont toutes examinées toujours avec la plus grande attention. Le cheval de Troie (sorte de traçabilité invisible qui intègre les sujets) est un échange de bon procédé à ces auteurs "blagueurs" qui ont souhaité introduire des coquilles dans les exposés permettant de dénigrer les publications dans l'idée de défendre un leadership qui n'existe pas la discipline...




Collaboration - OUI / Piratage - NON
Contact E-mail Auteur : eric.ambre.jaune@hotmail.fr



Note aux internautes :
E
n raison du piratage des travaux (liste ci-dessous non exhaustive de quelques sites et partenaires manipulateurs qui lancent une "collaboration" pour s'approprier les sujets) plusieurs ressources gratuites : dossiers PDF, images - infographies, liens web, cd-rom, articles, etc. sont momentanément indisponibles ou, définitivement, selon les cas. Nous rappelons aux fraudeurs que les textes (et également les images) sont protégés pas des chevaux de Troie. Ce sont des erreurs techniques énormes insérées volontairement pour suivre les copies sans autorisation... Attention, ceux qui aspirent les travaux Internet peuvent alors récupérer des chevaux de Troie...
Ceci dit, pour faire valoir ce que de droit..
.

Cette page regroupe des piratages tout azimuts de plusieurs ampleurs dissemblables et ne souhaite pas rentrer dans le détail de : qui fait quoi pour qui, depuis combien de temps, sous quelles conditions, à quelle époque et pour quelles raisons plus ou moins (in)avouables... Les faits sont là, bruts. Il y a, il y a eu : p-i-r-a-t-a-g-e. Aucun "amalgame" n'est fait ici. Aucune enquête n'est d'ailleurs menée pour évaluer les responsabilités (éventuellement partagées) des protagonistes animateurs des fraudes. Pourquoi pirater de cette façon des sites collaboratifs ou tout est gratuit ? Pourquoi certains commercialisent les faux ambres en s'appropriant les découvertes d'autrui ??? L'âge, le sexe, la profession, l'origine socioculturelle, la couleur des cheveux ou toutes ces autres excuses étranges ne sont pas des critères tenables pour échapper aux règles du respect des propriétés intellectuelles. Le piratage est SOUVENT associé aux manipulations et malversations comme le commerce des faux ambres. Il faut une véritable persévérance de guerrier pour résister au tumulte des personnes qui n'apprécient pas être confondues dans une histoire de piratage. Certains FRAUDEURS (évidemment confondus) affirment plus ou moins gentiment que cet étalage (ici superficiel et gratuit) discrédite beaucoup le prestige du site et par conséquence la valeur des travaux présentés. OUI MAIS NON ! Ce serait plutôt l'inverse. On peut voir aussi le piratage (d'une certaine manière) comme la rançon d'une certaine "gloire". Dit autrement, le piratage ne cible que des notions suffisamment "rares" et/ou "précieuses". Ces mêmes fraudeurs souhaitent (exigent) des explications, des arguments lors de correspondances privées ?... (Rires !) Pourquoi correspondre en privée pour expliquer un piratage qui lui était public ?




Les pirates ont la parole...

Correspondance PIRATAGE 1/3 avec Cat&Domi, email : xxx, site web : xxx

Cat&Domi: Bonjour Monsieur Geirnaert. Nous avons enlevé toutes les photos d'ambre de la page xxx, pouvez-vous nous confirmer qu'il s'agit bien de celle-ci ?

Eric Geirnaert : Bonjour, Oui, mais non. Je ne n'ai rien à vous confirmer !!! Ce n'est pas à moi de vous confirmer ou de vous expliquer quoi que ce soit. Ce n'est pas à moi de vous raconter la propriété réelle de chaque œuvre originale que vous détournez !!!! Ce n'est pas à moi de vous expliquer les lois, ni les droits ni les modalités d'utilisations des images que vous vous appropriez. C'est à vous (et vous seul) de savoir ce que vous faites et, si OUI ou NON ce sont vos images !!!! Qu'en pensez-vous ??? Vous agissez libre comme un idiot, et, c'est à moi de réfléchir ??? Soyons clairs, soyons pragmatiques, que me rapporterait ce travail de formation ??? RIEN !!!

Cat&Domi: Il n'était pas dans notre intention de "pirater" vos photos, juste de les montrer car elles étaient très belles.

Eric Geirnaert : OUI !!! L'intension est vertueuse !!! L'art pour l'art... Le beau est TRES beau...Et bien justement... Pourquoi présentez-vous de TRES belles images (=MES images), celles extraites de mon ouvrage : "Ambre Miel de Fortune et Mémoire de Vie" pour vendre d'autres livres consacrés à l'ambre ? Trouvez-vous le procédé correct, normal, respectueux ? Pourriez-vous vous expliquer ??? Pourquoi utilisez-vous les images de mon travail (sans légende, sans explication) sur une page qui fait la promotion d'autres livres ? Vous allez me dire que c'est une fâcheuse coïncidence et que vous ne percevez évidemment rien dans la vente des dits livres... C'est évidemment le cas car votre méthode de travail relève sans doute de la psychiatrie douce et/ou des méthodes aléatoires d'appropriation des sujets qui arrivent comme par magie sur votre bureau. Pourquoi vous appropriez-vous des sujets qui ne sont pas les vôtres ? Pourquoi faites-vous la promotion de sujets plutôt intelligents de façon aussi imbécile ? J'ai un peu de mal à comprendre... Monsieur pourriez-vous m'expliquer votre méthode de travail ?




Correspondance PIRATAGE 2/3 avec Quentin Coray, email : xxx, site web : xxx

Quentin Coray: Je me suis amusé à taper mon nom sur Google Images pour voir ce qui en ressortait. Je ne vous cacherai pas l'horreur que j'ai eue en voyant votre image publiée sur votre site qui me désigne moi et un ami comme des superpirates. J'avoue que le droit des images m'a totalement échappé, et que je pensais à l'époque qu'internet était source d'images libres de droit. Mais il y a un facteur relativement essentiel vis-à-vis de cette erreur: quand j'ai fait ce site, j'avais 11 ans. Aujourd'hui je ne m'occupe plus de ce site.

Un site VRAIMENT pirate !

Eric Geirnaert : Monsieur, l'âge est-il un critère pour échapper aux règles ? Est-ce de l'humour ? Le piratage suivant est celui fait par des retraités qui, eux aussi prétextent le nombre de bougies sur leur gâteau d'anniversaire pour expliquer leurs loisirs...



Correspondance PIRATAGE 3/3 avec Annie Lagre, email : xxx, site web : xxx

Eric Geirnaert à madame Lagre : Bojour Madame. Je vous adresse une nouvelle fois une demande expresse. Pourriez-vous retirer les images extraites de mes sites que vous utilisez dans vos pages sans autorisation ? Les images sont utilisées sans légende, sans autorisation et sont détournées de leur contenu. C'est une propriété d'auteur. Merci. Eric Geirnaert.

Annie Lagre: Bonjour Monsieur Geirnaert, Je le ferais dès que possible si vous m'indiquez le nom de l'article et le lien car je ne sais plus trop ou elle se trouvent ces images. J'ai reçu un message via Over blog de votre part. Pourriez m'indiquez le lien, la date, le nom de l'article et de quelles photos il s'agit car là je ne peux pas faire de recherche sans savoir, cela me prendrait trop de temps... Cordialement. Annie Lagre.

Eric Geirnaert : "Je le ferais dès que possible si…" et "cela me prendrait trop de temps…".
Bonjour madame, Ce n'est pas à moi de vous expliquer où sont les images que vous volez sans autorisation pour vous indiquer ensuite les liens et autres informations vous permettant de faire votre nettoyage ! Quel comble ! Non seulement vous piratez les données, mais, vous me demandez de prendre de mon temps pour vous rappeler où sont, et qui sont les sites que vous aspirez ? Votre temps est-il plus précieux que le mien ? Vous abusez ou vous faites de l'humour imbécile ? Madame, mon implication se limite à vous demander de retirer MES images de votre site !!!!
Je vous indique néanmoins ce lien qui peut-être pourrait apparaître sur votre site ? Qu'en pensez-vous ? Si vous ne voulez pas de problème, peut-être pourriez-vous, au final, ne publier QUE vos travaux ? Qu'en pensez-vous ? Cordialement. Eric G.


Un autre site que nous n'aimons pas !
Annie Lagre: Bonjour, Pour votre information, mon site est un site familial et amical pour lequel je ne touche"aucune rémunération", ni aucune autre compensation. Il n'est qu'un loisir de retraitée, et en aucun cas je ne considère "vous pirater" et vous porter préjudices. En général, je mets les liens mais il m'arrive de les oublier! Vous me demandez de supprimer ces images, je vais supprimer l'article dans son intégralité pour éviter tout problème.

Eric Geirnaert : Bonjour. Rassurez vous je ne touche rien pour mes travaux ! Même ceux édités puisque je publie gratuitement ! Et, excusez moi, mais le piratage familial des retraités est un piratage comme les autres !!! Les retraités sont-ils au dessus les lois ?
Oui, merci, supprimez tout ! Cela fera place net pour un Internet plus respectueux !





Tromperies délibérées, hypocrisies
pour présenter et / ou vendre l'ambre ?


Certains affirment être propriétaire des œuvres qu'ils présentent ?
Quelle rigolade... Une affirmation hurlée sans justification
(pour l'ambre) est souvent un mensonge !








La liste ci-dessous est incomplète, mais, voici
quelques sites pirates
retrouvés par
des chevaux de Troie...














  












Pour éviter l'imputation de faits gratuits (qui seraient une pure invention de l'esprit), les copies d'écran sont les preuves d'appropriations non conformes. Pour ne pas tomber dans la critique infondée, les images sont amenées -mais de façon incomplète- permettant alors aux personnes malveillantes de revoir leurs stratégie frauduleuses (délits de diffusion de documents et d'appropriation). Les travaux d'auteurs (publiés au format livre dans une bibliothèque puis, transposés éventuellement sur la toile), ne sont pas les mets gratuits (reproduits sans coût via les technologies modernes) d'un self service conduit par le web qui inspire surtout l'attitude non citoyenne...
 
Voici quelques sites
(tous contactés) qui piratent...
et s'approprient les
images et/ou textes
sans autorisation...
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
PLUSIEURS sites que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un site VRAIMENT pirate !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Un site que nous n'aimons pas !
Un autre site que nous n'aimons pas !
Qui sera le prochain ???
Le piratage des travaux de science (de l'ambre mais pas seulement) n'est pas une vue de l'esprit d'un auteur torturé, malade d'une persécution imaginaire... Non, le piratage de science est un fondement de travail... Une pratique préméditée, claire, lucide (comparable à celle du dopage dans le sport) et, qui récemment, opère par un chantage aux subventions avec des partenaires (de connivences ?) obligés de rester dans les rangs....
C'est parce que j'accorde de nombreuses coopérations désintéressées (en offrant mes travaux gratuitement) que je refuse que l'on pirate tout ou partie de mes sites. Cette rubrique restera publiée autant que nécessaire... Le web, n'est pas un self service...
Voici une publication pirate et une autre qui utilisent des photographies sans autorisation...












Collaboration - OUI / Piratage - NON

Le piratage le plus insidieux est celui mené par des personnes compétentes et perfides
qui sollicitent des collaborations maquillées pour s'approprier un contenu. Attention
les personnes -tout à fait responsables- qui pratiquent les manipulations
techniques, co-publications, etc., pour s'approprier ce dont ils ont
besoin pour leurs recherches pourront être embêtées...




L'ambre de l'Oise : Collaboration OUI - Piratage NON.

Le piratage de l'ambre de l'Oise : une institution par un "collectif" d'associés ?!






Le piratage pour l'ambre en France ne s'arrête pas au vol de quelques images sur le web.
La malversation peut opérer jusqu'à l'appropriation de rédactions pour une thèse
(diplôme type master). Voici l'exemple où des étudiants en archéologies ont
essayé de s'approprier des rédactions (sans citation) expliquant
ensuite (avec difficulté) qu'ils étaient les auteurs...




Cet autre document, ci dessous, n'est surtout pas conduit par un sentiment de persécution né d'un
entêtement rigide, égocentrique. Non, cet autre exemple (encore avec l'ambre) démontre rigoureusement
la réalité du piratage scientifique orchestré -souvent- par ceux d'en haut, donneurs de leçons...

Comment fonctionne la science de l'ambre ? Mais par des manipulations dont vous n'avez
peut-être pas forcément conscience... Après l'ambre de l'oise voici un autre
exemple avec les ambres cénomaniens de Charente Maritime.






Les chevaux de Troie pour protéger les
contenus devant le "copirer-coller"...





Une "coquille" collée au piège de l'ambre !!!!

Oui, l'ambre est un piège qui colle et attrape bien les choses...






      Droit de reproduction, et, petite information aux internautes.

      Toute copie, toute récupération -même partielle- d'image, toute appropriation pour exploitation et/ou mises en réseau, toute rediffusion sous quelque forme -même fragmentaire- est strictement interdite (sans autorisation). Le contenu du site Ambre.jaune (et les sites associés ) les découvertes des fossiles ne sont transmissibles en aucune manière (sans autorisation). Les récupérations d'images pour d'éventuels travaux professionnels (commerciaux) et autres présentations à un public sont soumises à autorisation préalable et expresse de l'auteur. La violation de ces dispositions impératives soumet le contrevenant, et toutes personnes responsables, aux petites surprises que sont les chevaux de Troie. Comme les photographies, les découvertes du site Ambre.Jaune.free.fr (et autres sites associés) sont protégées par le droit d'auteur : art. L112-2-9 du Code de Propriété Intellectuelle.



Retour